D E R N I E R E M E N T . . .

CZECH-LIST

CHECK LIST. Sous ce nom barbare et mystérieux se cachaient en réalité nos premiers stages cliniques au chevet du patient. A Strasbourg, à pa...

Gérer son retard en 3 points

Comment ça il parle pas du même retard ?

A un moment ou à un autre de l'année, chacun d'entre nous accueillera en sa demeure le retard. Pour certains, la rencontre se fera sur le seuil de la porte, pour d'autres, il faudra lui montrer la chambre d'ami.

C'est pourquoi je vous propose en 3 points de voir comment peut-on montrer la porte à cet invité plus qu'indésirable.

1. Ne pas paniquer


D'accord, il vient sans prévenir, vous aviez encore beaucoup de cours à réviser, le tutorat qui commence dans 1h mais PAS DE PANIQUE. C'est normal, il passe chaque année chez tout le monde, le retard. Ce n'est ni la mort, ni la preuve d'un éventuel échec. On reste lucide et on passe au point 2 (deux, deux, deux, deux, deux !).

2. Ré-organiser son planning


Le bougre chamboule tout ce que vous aviez prévu de faire...
C'est là que le planning hebdomadaire prouve qu'il est le meilleur compromis entre rigueur (contrairement au journalier que l'on concocte selon son humeur du soir pour le lendemain) et flexibilité (contrairement au mensuel qui est difficilement modifiable en cas de pépin).
Je vous avais conseillé dans la méthodo de faire un planning de la semaine à venir chaque week-end. Si le retard venait à s'immiscer dans votre vie, il vous suffira de décaler quelques plages horaires du week-end en début de semaine prochaine. Exit le retard. Mais reviendra-t-il ?

3. Analyser la cause de sa venue

C'est la partie la plus importante. Pourquoi ce vilain Mr.Retard s'est-il pointé ? Peut-il revenir ? Plusieurs situations possibles et autant de solutions :

  • A) Vous n'êtes pas motivés à bosser : oui bon, que voulez-vous que je vous dise...
  • B1) Vous ne travaillez pas suffisamment : votre part de responsabilité est ici important mais la solution est alors facile, il faut travailler plus. Allongez vos journées et surtout, regardez si le retard s'amincit. Sinon c'est le point suivant.
  • B2) Vous travaillez suffisamment mais de la mauvaise manière : vous faites preuve de bonne volonté en travaillant sans relâche jour après jour mais le retard s'accumule tout de même. Ce n'est pas forcément une question de temps mais aussi de méthode. Peut-être qu'au moment de l'année où les cours d'histologie commencent à s'empiler, il vaille mieux revoir une première fois ses cours de la semaine de façon superficielle quitte à revenir dessus les fois suivantes de manière plus approfondie ? Je vous déconseille de faire des impasses quitte encore une fois à ne faire que lire le cours. Si vous ne changez pas de méthode rapidement, le retard risque de revenir toquer à votre porte.
  • B3) Vous travaillez suffisamment avec une méthode qui a fait ses preuves jusque là : dans ce cas, appliquez le point 2 en décalant votre planning. 
    • Cas a/ Si jusque là, votre méthode de travail était rentable (résultats + temps de travail optimal), alors votre retard n'est surement dû qu'aux aléas de l'emploi du temps (beaucoup d'histo par exemple). Ça ne devrait pas durer. 
    • Cas b/ MAIS, il se peut tout simplement que ce soit un coup de mou physique qui ne vous rend plus aussi efficaces qu'en début d'année. Sachez le détecter pour vous prendre une journée de repos, sinon, ce retard risque de s'accumuler et vous pourriez à tort confondre votre situation avec la situation B2. Vous vous prendriez alors la tête pour rien...

Vous comprenez donc que dans les situations B1 et B2, si vous ne faites qu'appliquer le point 2 en décalant le planning chaque semaine, vous n'en n'auriez jamais fini avec le retard et rentreriez dans un cercle vicieux. En effet, dans ces situations, la cause mais surtout la solution du retard viennent de vous. De plus, les cas a et b ne sont pas spécifiques de B3 mais peuvent s'ajouter à B1 et B2 rendant le "diagnostic" de la situation un peu plus difficile.

Cette phase de "diagnostic" du retard est importante soit pour se rassurer (B3), soit pour se reprendre en main et aller de l'avant (B1/2). Bon, par contre, si vous n'êtes pas motivés (A), y'a pas de secret...

J'espère vous avoir un peu aidés et si vous avez des suggestions, contactez-moi à droite, kiss !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire